Trouver vos lunettes au meilleur prix

Sommaire

Acheter des lunettes pour corriger sa vue revient souvent cher. Suivez nos conseils pour réussir à trouver vos lunettes au meilleur prix.

1. Mettre les opticiens en concurrence

Pensez à :

  • aller comparer les prix dans plusieurs boutiques, même au sein de la même enseigne : ils ne pratiquent pas forcément les mêmes tarifs ;
  • demander des devis chez plusieurs opticiens afin de faire jouer la concurrence, à prestation égale.

Bon à savoir : privilégiez les opticiens partenaires de votre mutuelle. Ils pratiquent le tiers payant, ainsi, si vous ne dépassez pas le plafond de votre forfait optique, vous n’aurez pas de frais à avancer.

Évitez tant que faire se peut d’acheter des montures de grande marque : elles peuvent coûter jusqu’à 6 fois plus cher que des montures classiques. Les montures moins chères ne signifiant pas forcément une mauvaise qualité, mieux vaut se tourner vers elles.

2. Choix des verres

Même s’il faut tenir compte des conseils de l’opticien sur le matériau du verre ainsi que sur ses réglages, faites attention aux traitements du verre qu’il propose, qui peuvent vite faire monter la note.

Ces traitements sont loin d’être tous indispensables, même si certains opticiens vous les imposent d’office :

  • antirayures ;
  • antireflets ;
  • antibuée ;
  • antisalissures ou antipoussières ;
  • hydrophobes, etc.

Ne choisissez que l’indispensable à vos yeux !

3. Choisir la bonne offre

Enfin, pour trouver la paire de lunettes au meilleur prix, vous pouvez :

  • Guetter les promotions :
    • Les opticiens proposent souvent des promotions pour vous permettre de profiter de solutions optiques au meilleur prix.
    • Réductions familles, seniors, étudiants, etc.
  • Viser les offres premier prix :
    • Beaucoup d’opticiens ont leur propre marque de monture et de verres, à des tarifs très intéressants.
    • Vous pouvez ainsi obtenir des lunettes avec un bon rapport qualité – prix.
  • S’orienter vers les opticiens en ligne :
    • Leurs tarifs défient souvent toute concurrence.
    • Attention toutefois, car les inconvénients sont nombreux : la prise des mesures ne peut pas être faite et il impossible d'avoir les ajustements nécessaires à votre visage. Sans compter l'impossibilité de vous voir, il est important également de tester le confort d'une paire de lunettes que vous allez porter peut-être quotidiennement.

4. Le dispositif 100% Santé

Avec l’offre 100 % Santé, tous les Français ayant une complémentaire santé responsable (95 % des contrats) ou la Complémentaire santé solidaire (ex CMU-C et ACS) bénéficient du 100 % optique depuis le 1er janvier 2020.

Tous les équipements qui composent le panier 100 % Santé sont intégralement remboursés par la Sécurité sociale et les complémentaires santé, sans reste à charge pour les assurés.

Il n'y a plus de distinction de remboursement entre les moins ou plus de 18 ans. Les équipements sont classés en 2 classes : A pour l'offre « 100 % Santé » et B pour les prix libres. Les équipements qui n'entrent pas dans le cadre du « 100 % Santé » (secteur prix libres) bénéficient d'un remboursement minimisé.

Concrètement, il vous suffit de vous rendre chez votre opticien avec votre prescription médicale et l'opticien sera tenu de vous proposer au moins 17 modèles de montures – ou 10 pour les enfants – en deux coloris différents et des verres intégralement remboursés. Il doit s'agir :

  • de montures dont le prix est inférieur ou égal à 30 € ;
  • de verres dits de classe A, c'est-à-dire antireflets, anti-rayures et amincis (les verres de classe B restent à des tarifs libres).

Les assurés qui choisiront les soins du panier 100 % Santé n’auront donc plus de frais à leur charge. Mais ceux qui le souhaitent auront la possibilité de choisir d’autres équipements en dehors de l’offre 100 % Santé ou de composer leur propre équipement en choisissant des montures 100 % Santé avec des verres dont les prix sont fixés librement par l’opticien, ou l’inverse.

Bon à savoir : les opticiens doivent délivrer un devis conforme à un modèle standard à leurs clients (arrêté du 29 août 2019 modifiant l'arrêté du 29 novembre 2017). Ce devis doit être délivré avant toute vente d'équipements d'optique tels que montures, verres correcteurs, lentilles correctrices, etc. Par ailleurs, le prix et l'intitulé des prestations proposées doivent être affichés de manière visible et lisible depuis l'extérieur. Une note détaillée doit quant à elle être remise avant le paiement intégral. Depuis le 1er janvier 2020, il doit proposer un équipement complet (monture et verres) correspondant au dispositif 100 % Santé (classe A) ou établir une offre associant une monture du 100 % Santé à des verres du secteur à prix libres (classe B).

Ces pros peuvent vous aider