Angiographie à la fluorescéine

Sommaire

L’angiographie à la fluorescéine est un examen médical permettant d’analyser le fond de l’œil. Il est notamment pratiqué pour diagnostiquer une affection au niveau de l'œil, et plus particulièrement au niveau de la rétine. Faisons le point sur cet examen médical.

Qu'est-ce que l’angiographie à la fluorescéine ?

Aussi connue sous le nom d'angiofluorographie, l’angiographie à la fluorescéine consiste à réaliser des photographies du fond de l’œil. Ces photographies sont pratiquées suite à l’injection d’un colorant fluorescent dans une veine, généralement au niveau du pli du coude. Cet examen permet d’analyser l’état des vaisseaux sanguins situés au fond de l’œil, et plus particulièrement les vaisseaux sanguins présents au niveau de la rétine.

Pourquoi pratiquer une angiographie à la fluorescéine ?

L’angiographie à la fluorescéine peut être utilisée pour établir ou confirmer un diagnostic lors d'une affection de l'œil. Cet examen permet notamment de confirmer la survenue de certaines maladies affectant la rétine comme une rétinopathie diabétique ou encore une dégénérescence de la rétine.

L’angiographie à la fluorescéine peut également être pratiquée pour définir si un traitement spécifique de l'œil peut être mis en place. Cet examen est réalisé avant la mise en place d'une photocoagulation au laser.

Comment se déroule une angiographie à la fluorescéine ?

Avant une angiographie à la fluorescéine

Comme tout examen médical, une angiographie à la fluorescéine est précédée d'une évaluation de l'état et des antécédents du patient. Cela permet de limiter l'apparition d'effets secondaires indésirables.

À noter : Si la réalisation d’une angiographie à la fluorescéine ne nécessite pas d’hospitalisation, il convient de prendre certaines précautions pour assurer le retour à son domicile en toute sécurité. En effet, une angiographie à la fluorescéine induit une dilatation des pupilles qui ne permet pas de prendre le volant juste après l'examen. Il convient donc de venir accompagné, ou de vous déplacer par d'autres moyens que la voiture.

Pendant une angiographie à la fluorescéine

Une angiofluorographie est réalisée par injection de fluorescéine, un composé fluorescent. Si celui-ci n'est pas suffisamment efficace, il peut être remplacé par du vert d’indoyanine, un autre composé fluorescent. Injecté généralement au niveau du pli du coude, le fluorophore se déplace dans l'organisme par le biais de la circulation sanguine pour atteindre l'œil en quelques secondes. Des clichés du fond de l'œil sont ensuite pris à cadence rapprochée pendant environ 5 à 10 minutes. Si l'examen nécessite l'utilisation du vert d’indoyanine, la durée de l'angiofluorographie sera au minimum de 45 minutes.

Après une angiographie à la fluorescéine

Bien que l’examen soit bien toléré chez la majorité des patients, des effets indésirables mineurs peuvent parfois survenir. Dans certains cas, une angiographie à la fluorescéine peut entraîner :

  • Une coloration jaune de la peau et des urines pendant quelques heures, lors de l'injection de fluorescéine ;
  • Une coloration verte des selles si l'examen a été réalisé par injection du vert d’indoyanine ;
  • La survenue de nausées chez certains sujets, et de façon assez rare de vomissements ;
  • La survenue d’un malaise qui disparaît en restant en position allongée pendant quelques instants.

Il existe quelques cas très rares où des intolérances plus graves sont survenues. Celles-ci sont généralement limitées par l'évaluation des antécédents médicaux du patient. Ces intolérances sont majoritairement constatées chez des sujets :

Par conséquent, il est recommandé de rester 30 minutes dans la salle d’attente après l'examen en cas de survenue d’une intolérance grave.

À noter : Ces informations ne sont données qu’à titre indicatif et ne constituent en aucun cas un avis médical. En cas de doute ou de question, il est nécessaire de se rapprocher d'un professionnel de santé.

Lire l'article

Ces pros peuvent vous aider