Opticien

Sommaire

Un opticien vous conseillera sur l'achat de lunettes et de lentilles.

Quand aller chez un opticien ?

Pour acheter des lunettes correctrices, il faut se présenter chez un opticien avec son ordonnance prescrite par un ophtalmologiste.

Toutefois, afin de permettre aux patients d'obtenir des lunettes et lentilles de contact plus rapidement, le décret n° 2016-1381 du 12 octobre 2016 étend les prérogatives des opticiens. Ainsi, ils peuvent désormais adapter la prescription de lentilles de contact dans le cadre d'un renouvellement (si la prescription date de moins d'un an pour les patients ayant moins de 16 ans et si elle date de moins de trois ans pour les plus de 16 ans).

Ils peuvent également délivrer une paire de lunettes correctrices sans ordonnance, après réalisation d'un examen.

Par ailleurs, la durée de validité des ordonnances pour des lunettes correctrices est étendue à 5 ans pour les personnes âgées de 16 à 42 ans et à trois ans pour les plus de 42 ans. Elle est fixée à un an pour les patients âgés de moins de 16 ans.

Le rôle de l'opticien

Un opticien est spécialisé en lunetterie et se charge :

  • de conseiller les clients sur les lunettes, les verres, les lentilles, etc. ;
  • de monter les verres sur la monture choisie par le client et d'en ajuster l'axe optique ;
  • du service après-vente et de la maintenance.

Bon à savoir : afin d’améliorer la santé visuelle des personnes âgées en perte d’autonomie, la loi n° 2019-72 du 5 février 2019 a autorisé l’intervention d’opticiens-lunetiers au sein des EHPAD, dans le cadre d’une expérimentation de trois ans en Centre-Val de Loire et en Normandie, à compter du 1er janvier 2022 et jusqu'au 31 décembre 2024. Dans ce cadre, les opticiens-lunetiers sont autorisés à réaliser une réfraction et à adapter, dans le cadre d’un renouvellement de délivrance, les prescriptions médicales initiales de verres correcteurs en cours de validité ainsi que les corrections optiques des prescriptions médicales initiales de lentilles de contact oculaire, sauf opposition du médecin (décret n° 2020-110 du 11 février 2020).

Quel opticien choisir ?

Il existe environ 10 000 magasins d'optique en France. Le choix est ainsi vaste et les conseils à suivre sont :

  • de demander un devis chez plusieurs opticiens ;
  • de comparer les prix ;
  • de ne pas hésiter à poser des questions, voire à demander pourquoi un verre est plus cher chez un opticien que chez un autre ;
  • de vérifier quel opticien accepte le tiers payant avec votre mutuelle (en effet, le remboursement par l'Assurance Maladie peut être long (plusieurs mois), et le prix des lunettes est élevé).

Beaucoup d'opticiens vendent les mêmes marques de lunettes de vue et de verres correcteurs. La différence est souvent dans le service.

Bon à savoir : depuis le 1er janvier 2019, les opticiens doivent délivrer un devis conforme à un modèle standard à leurs clients (arrêté du 29 novembre 2017) et celui-ci doit comporter des offres 100 % Santé (au moins 17 montures de moins de 31 € qui seront prises en charge à 100 %). Ce devis doit être délivré avant toute vente d'équipements d'optique tels que montures, verres correcteurs, lentilles correctrices, etc. Par ailleurs, le prix et l'intitulé des prestations proposées doivent être affichés de manière visible et lisible depuis l'extérieur. Une note détaillée doit quant à elle être remise avant le paiement intégral.

Ces pros peuvent vous aider